hypnothérapie résilience et enfant intérieur

Publié le par Louise Hémon

Avant de commencer il faut savoir que l'hypnose thérapeutique est loin de l'hypnose spectacle que l'on voit souvent à la télé ces dernières années.

Il y a une hypnose pour chaque objectif.

La trans-hypnotique est un état entre sommeil et éveil un moment ou le conscient et l'inconscient peuvent communiquer.

Il faut savoir que notre cerveau est comme un iceberg: le conscient représente la partie visible de l'iceberg et l'inconscient la parti submerger.

Le conseil traite 7 infos par seconde alors que l'inconscient traite lui 1000 infos par seconde, C'est l'inconscient qui fait le tri pour le conscient (il fait le tri suivant nos filtres - ce que nous avons vécu). De ce faite tout le monde à toujours raison car vu que chacun retient 7 infos sur 1000 personnes ne retient toute les mêmes ce qui fait que pour un accident de voiture on peu avoir 3 témoins qui vont raconter trois chose différentes.

L’inconscient et le conscient parle le même langage.

Nos émotions viennent de l'inconscient: généralement quand on fait les choses et qu'elles sont plus fortes que nous, c'est que c’est notre inconscient qui parle.

Nous alimentons constamment notre monde avec nos 7 infos par seconde ce qui fait que nous allons toujours trouver ce qui nous rassure: si on a l'impression de ne pas être aimer on trouvera toujours des infos dans ce sens : combien trouve t'on de belle fille qui ne se sentent pas jolie ou se trouve trop grosse elles vous trouveront toujours le détail pour prouver qu'elles ont raisons.

L'hypnose souvent faire peur car on a peur de perdre le contrôle (surtout avec l'hypnose que l'on voit à la télé). Alors que l'hypnose que l'on fait en thérapie se fait vraiment en douceur, il va y avoir l'hypnose en petit groupe puis de l'hypnose avec un casque. C'est seulement de l'écoute et des émotions ressenti (par chacun différemment suivant notre parcours).

L'hypnose est un moyen de communication entre le conscient et l'inconscient. Le conscient à des souvenirs (ranger dans un ordre chronologique) et l'inconscient à une mémoire complète de 9 mois avant notre naissance (ranger par ordre de puissance).

Certaines personnes ont un besoin de s’auto saboter : le classique « je n’y arriverais jamais » ou encore « de toute façon je fais tout foirée », sans oublier « je suis nul », « je vous l’avais bien dit que je n’y arriverais pas ». Cela peu s’arrêter en trouvent d’où ça viens et en changent le « programme ».

Chaque émotion véhicule de l’énergie (un peu comme dans Star Wars avec la force). La fatigue est bien souvent le résultat d’une opération émotionnelle : ne vous sentez vous pas fatiguer après vous êtes mis en colère ?

Les placebos agissent sur l’inconscient : on vous dit de prendre tel médicament et que cela guérira votre mal puis vous êtes guérir car vous avez persuadé votre inconscient que ce médicament va vous guérir. En prenant ce médicament vous lui avez-vous-même donne un pouvoir de guérison et c’est votre inconscient qui vous guérir.

Nous avons trois personnes en nous : l’enfant intérieur, le parent intérieur et l’adulte intérieur.

L’enfant correspond à l’insouciance, le parents à la peur, l’adulte à la responsablilité les trois agissent en même temps et permettent l’équilibre.

Tous nos programmes de fonctionnement se mettent en place entre 0 et 20 ans : si notre père est violent pendant notre enfance on mettra en place un programme ou on trouvera que tous les hommes sont violents.

Pour que sont enfant intérieur sois équilibré il faut que notre besoin d’amour et de sécurité sois comblé. Notre enfant intérieur peu être en panne du à un choc qui est resté coincer.

Ce choc la on en a pas forcement le souvenir car notre cerveau pour nous protéger met en place ce qu’on appelle des « égo state » c’est des sorte de capsule sur ce qu’on a vécu pour oublier : il est plus difficile de naviguer c’est comme si vous avez une carte routière mais qui vous manque le milieu et que du coup vous faites un détour de plusieurs heures.

Notre paysage intérieur reste manipulable par la pensé : si vous penser tout les jours que vous êtes nul alors vous sentirez nul, mais si vous changer cette pensé en vous disant que vous êtes quelqu’un de bien en croyant chaque jour un peu plus alors vous deviendriez quelque de bien. Nous sommes le fruit de nos penser.

Un enfant intérieur blessé souvent peu avoir :

- Un manque de confiance en lui

- Des dépendances et complussions

- Des violences mentales envers lui ou les autres

- Des régressions (ex : bouderie, colère)

- De la susceptibilité

- Des dysfonctionnements dans les relations intimes

- Absence de conscience de ses besoins physique ou des ses besoins tout court

- Tendance à se monter crédule ou extrêmement méfiant

Il y a 4 stades de développement :

- Le nourrisson : de 0 à 9 mois

- Le bébé : de 9 moi à 3 ans

- L’enfant scolaire : de 3 ans à 12 ans

- L’adolescent : de 12 ans à 20 ans

La résilience permet de changer les filtres pour changer de vu.

Maintenant je vais vous parler de mon expérience j’ai fait un stage de 2 jours : la résilience guérir sont enfant intérieur (le pourquoi restera un mystère ^^).

Quand j’y suis allé je savais que j’allais affronter mon passer, j’avais l’espoir de changer mes filtres pour être mieux dans ma vie mais j’avais aussi peur de changer ce qui allait et bien et que j’aimais.

O a fait du travail de groupe et des travaux chacun de notre côté. J’ai revécu les évènements du passer, sa a été dur effectivement. Les travaux de groupes ont été très enrichissant chacun avait ces histoire on ne se jugeait pas en se soutenait, on s’aidait. A la fin du weekend on a eux des exercice à faire pour chez et surtout pour nous : un dessins sur une double page qui nous représentant maintenant et notre avenir (pendant le weekend on en a fait un sur nous les notre passer) t un autre travail on devait écrire trois lettres : cela concernait les personne avec qui ont avait eux des difficultés dans le passer (qui peuvent /sont à l’origine de nos évènement douloureux) la première lettre on devait écrire avec des « tu » : tu as fait ci tu as fais ça à cause de toi etc… La deuxième on doit transformer la lettre et enlevé tout les « tu » car le tu tue (pas la plus simple vous pouvez me croire) et la dernière on devait trouver minimum 10 merci (la aussi sa peut s’avérer compliquer).

J’ai fais ce travail avant tout pour moi car je doutais que sa puisse changer les choses avec mon père, je ne connaissais que trop bien ces réaction car oui j’ai oublie de stipuler on doit donner les deux dernière lettres. Maman doutais même qui allait les lires, je lui ai posé sur sa table de chevet un coup que j’avais été chez eux. Pendant plusieurs jour j’ai été inquiète : l’avais t’il , allait ‘il me mettre à la porte en me disant qu’il ne voulait plus me revoir ; je suis retourné manger chez eux et rien je savais juste qu’il l’avait lu car elle avait été décacheter.

Quelque semaine plus tard il est venu vers moi pour discuter d’un problème familial en me demandant mon avis c’est la première fois qu’il a fais ça ! je lui ai dit ce que je pensais tout en restant calme et toutes les personnes présente ont été scotcher, pour la première fois il est rester a peu près calme (ce qui n’est pas du tout son habitude) pour la première fois il c’est un peu ouvert et on a pu avoir un dialogue alors que d’habitude il n’écoute pas ce que les autres disent et reste borné dans son monde.

Depuis ce stage je me suis senti grandir, mon rapport avec mes évènements marquant passé à changer je ne pleure plus en y repensant. Je me sens maintenant en paix avec moi-même. Tout ce que j’aimais est resté. J’ai juste grandi mentalement et trouver un équilibre. Je continue à progresser et à grandir.

Publié dans médecine alternative

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Merci beaucoup, cet article est riche de sens et vraiment moi qui suis passionné par l'hypnose, je vous dis encore une fois merci :-)<br /> <br /> Amitiés.
Répondre