Quand mon corps me lâche

Publié le par Louise Hémon

J'ai rêver pendant longtemps d'être à temps complet. Je me suis trompé dans mes études, une fois mon BAC PRO fini j'ai voulu me réorienté mais je n'ai pas trouver d'entreprise et je ne pouvais me permettre de payer une école à 5 000€ l'année alors je suis entrée dans la vie active, j'ai cumulé les petit boulots pendant 1 an. 
Et en campagne quand on est une fille faut pas se leurrer sa se résume par l'aide à domicile, j'ai beaucoup aimé ce travail mais c'est quelques heures par-ci, par-là.
Après un an je trouve un travail ou j'ai 23h de mon temps qui est assuré, c'est un mi temps avec titularisation au bout mais c'est toujours ça d'assuré. On m'a proposé des remplacement pour compléter mon temps, de temps en temps. 
Puis pendant un temps plus rien et il y a 1 ans et demi on m'a appeler pour un remplacement qui dure toujours.
Hourra je suis enfin à temps complet et cela dure.
Sauf que non mon corps ne veut pas, il me lâche.

J'ai un peu de temps de route entre ces deux travail et bien, sur ce temps de route je m'endors au volant.
Et c'est la que ça ne va pas, je suis un danger pour moi et surtout pour les autres usagers de la route, parfois je suis même obligé de m'arrêter pour dormir 5 min.
Depuis des mois je suis tout le temps fatigué, j'ai tout le temps envie de dormir (je suis hyperactive, donc cela parait hallucinant pour mes proche de voir que j'ai très souvent envie de dormir) le midi quand je rentre manger je dois choisir entre manger et faire une sieste et c'est bien souvent la sieste que je dois privilégié. Le soir quand je rentre régulièrement je dois aller me coucher car je n'ai plus la moindre force de tenir debout.

Le pire dans tout ça c'est comment je peux être autant fatigué alors que mon travail est facile physiquement et mentalement, j'ai plein de détail à savoir certes mais je les sais et je les maîtrise. 

Après un passage au urgence cette été pour autre chose l'équipe médicale pense à l'apnée du sommeil, d'après mon médecin se serait juste l'épuisement du au temps de route. Dans quelque temps j'ai rdv avec un pneumologue pour explorer la piste de l'apnée du sommeil.

Maintenant je fais quoi? J'arrête un de mes travail et retourne dans une situation de précarité ou se soigner devient vite difficile ou je bousille ma santé? 

Publié dans réflexion, etat d'esprit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
test sanguin déjà fait et il n'y rien d'anormale, plus qu'à attendre les test du sommeil
Répondre
G
Ne démissionne pas tout de suite. Fait tous les examens, test sanguin, dont tu as besoin. Quitte à prendre un arrêt maladie. Perso, je comprends que tu n'ais pas envie de quitter un de tes travails. C'est tellement dur d'en trouver. Mais si ton corps est mal au point de réclamer de dormir plutôt que de manger, tu ne vas peut-être pas avoir le choix. Bon courage.
Répondre